dimanche 15 avril 2018

lundi 9 avril 2018

Basse Ariège : Eau Secours !

la nappe phréatique de la vallée d'Ariège est en danger !

Une mobilisation est en cours pour refuser de se laisser constituer dans la nappe phréatique de la Vallée de l'Ariège la plus vaste décharge en eau du territoire national, jusqu'à 50 millions de tonnes !

De quoi parle-t-on ?

En mars 2018, le Conseil d’Etat vient d’annuler l’arrêt de la cour administrative d’appel de Bordeaux qui, en Décembre 2016, avait rejeté le recours intenté contre l’autorisation préfectorale accordée en juin 2009 à Denjean Granulats. Le litige opposant l’entreprise Denjean Granulats à des associations de protection de l’environnement et à des riverains est donc (enfin !) relancé.
C'est le moment de se mobiliser encore plus !

1 - Je vous invite à signer et partager la pétition

2 - L'Association "Protection de la vallée de l'Ariège et de sa nappe phréatique" tient son AG ce 13 avril à Saverdun.
Vous pouvez y adhérer ou bien apporter votre soutien.

vendredi 6 avril 2018

Ils l'ont fait pour nous , faisons le pour eux !





Bonjour,

En s’introduisant dans deux centrales nucléaires en six semaines, à l’automne 2017, des militants et militantes de Greenpeace ont pris des risques pour lancer l’alerte sur un problème de sécurité qui nous concerne toutes et tous.

Alors qu’une députée LREM, Perrine Goulet, suggérait récemment de « tirer » sans se poser de questions en cas d’intrusion dans une centrale nucléaire, il est plus important que jamais de soutenir les lanceurs d’alerte et de dénoncer, comme ils l’ont fait, le risque nucléaire.

Suggérer de tirer sur des militants non violents ne résoudra en rien le manque de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF.

Vous pouvez rejoindre nos militants et les plus de 90 000 personnes qui ont elles aussi demandé à EDF de sortir du risque nucléaire, en signant notre pétition
ans se poser de questions en cas d’intrusion dans une centrale nucléaire, il est plus important que jamais de soutenir les lanceurs d’alerte et de dénoncer, comme ils l’ont fait, le risque nucléaire.

Suggérer de tirer sur des militants non violents ne résoudra en rien le manque de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF.

Vous pouvez rejoindre nos militants et les plus de 90 000 personnes qui ont elles aussi demandé à EDF de sortir du risque nucléaire, en signant notre pétition
Je signe la pétition
Rappelons-le : si les militants de Greenpeace se sont introduits dans des centrales nucléaires, c’est pour dénoncer les failles de sécurité de ces installations, et tout particulièrement des piscines d’entreposage de combustible usé qui sont très mal protégées face au risque d’attaques extérieures.

En plus de signer notre pétition, vous pouvez également afficher sur les réseaux sociaux votre soutien aux activistes de Greenpeace poursuivis pour l’intrusion dans la centrale de Cruas, dont le procès aura lieu à Privas le 17 mai, et à celles et ceux condamné-es à Thionville (décision dont ils et elles ont fait appel).

Merci de votre soutien et de votre engagement. 
Laurent, pour l’équipe Energie de Greenpeace
A lire également :

https://reporterre.net/Les-lanceurs-d-alerte-de-Greenpeace-severement-condamnes-par-la-justice



jeudi 29 mars 2018

Poubelles d'ici et d'ailleurs unissons nous !

Vous n'habitez pas à proximité du Bois Lejuc ou de la Maison de la Résistance mais souhaitez malgré tout manifester votre soutien aux opposants au projet CIGEO...

Voici un moyen simple pour agir localement et diffuser l'information.
 Mode d'emploi

  1. Imprimer l'image figurant sur ce lien
  2. Découper l'image
  3. Apposer un film plastique autocollant sur l'image ( afin d'assurer son étanchéité )
  4. Coller l'image sur votre poubelle de tri 
  5. Photographiez votre poubelle ainsi customisée et faite la parvenir par mail à l'adresse suivante :  auteriveentransition@gmail.com
  6. Diffuser le lien de cet article à vos contacts.

Illustration







lundi 12 mars 2018

Votation : Sortie du Nucléaire


Une votation citoyenne sur le thème de la sortie du nucléaire est organisée du 11 au 18 mars . Une 

initiative à noter car c'est une première depuis que la France a fait le choix du " tout nucléaire ".

Toutes les informations sur cette campagne sont disponibles à cette adresse sur  https://nucleaire.vote/



Prévoir un téléphone portable par votant à portée de la main si vous votez en ligne.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient réviser le sujet avant d'exprimer leur choix ,  voici le lien avec

la formation en ligne ( durée 1h20 ) . https://youtu.be/Asrp2svxaSg

jeudi 8 mars 2018

Week end défense des droits au logement et d'asile

 Les 24 et 25 mars prochains la librairie indépendante Détours de Nailloux et l'Association Culture et  Cinéma à Auterive qui gère le cinéma l'Oustal vous convient à un week end de défense des droits au logement et d'asile.

Ces événements sont organisés en partenariat avec les associations suivantes :


PROGRAMME 

samedi 24 mars




L'exposition " Les migrations " qui se déroule à la médiathèque " ESCAL " à Nailloux est prolongée jusqu'au 24 mars à cette occasion.



Dimanche 25 mars








Qu'on se le dise ,  nous vous attendons nombreux !

vendredi 23 février 2018

Soutien aux hiboux et un coucou...à Faisan .



 Hier la stupidité autoritaire s'exprimait à Bure .

Expulsé hier , le bois Lejuc est en en cours de ré-occupation par les hiboux .

Reporterre et Radio Parleur sont sur place .

Pour suivre les événements se rendre sur le site vmc.camp

Un petit coucou du bois Notre Dame aux hiboux et à Faisan...


A lire également : L'article du Monde.fr

Nous vous invitons à faire entendre des hululements de solidarité en tous points du territoire !

jeudi 15 février 2018

NDDL : La Fête de la Victoire

10.000 , 20.000 ... 40.000 personnes pour faire la fête en ce samedi 10 février sur la Zone d'Avenir Désirable de Notre Dame Des Landes ?

Difficile d'estimer le nombre de paires de bottes présentes dans le bocage .

Ce qui est certain , c'est que la cinquantaine d'Ariégeois-es , de Haut Garonnais-ses et de Montalbanais-es qui avaient pris place dans le car affrété par le  dynamique comité ariégeois contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes qui en 2016 avait choisi un autre mode de transport , garderons un souvenir ému de ces instants de liesse .

Ils avaient dans leurs bagages 1 plant de Poivrier du Sichuan et 1 plan d' Asiminier offerts par Anne Marie et Dominique du Bon Plant à Saverdun et un gland  (Résistant ) ramassé en septembre 2014 à Sivens dans la forêt du Testet qui contribueront à enraciner l'avenir à NDDL et à perpétuer le souvenir de Rémy . 

Pour tous ceux qui n'ont pu être de la fête voici l'ambiance  en images grâce à Reporterre




et à Vincent Verzat et son VLOG


Tout le monde en parle ...

Revue de Presse  

Bastamag  

Le Figaro

Politis




mardi 13 février 2018

mardi 6 février 2018

Enracinons l'Avenir !



 

Une convergence est organisée vers la Zone d'Avenir Désirable ...

A cette  occasion un gland ( résistant ) ramassé le 07 septembre 2014 sur la Zone du Testet fera le déplacement depuis Auterive via Pamiers et sera planté sur la ZAD en hommage à Rémy FRAISSE .

Le déplacement en car au départ de l'Ariège affichant COMPLET tout comme à priori celui au départ de Toulouse , nous invitons les candidats à s’adresser au comité local de Haute Garonne  en cas de désistement ou à organiser un co-voiturage ...

Pour tout savoir sur cette journée c'est ICI.

vendredi 2 février 2018

Pas de poubelle nucléaire !






Pétition : Pour nos enfants, de grâce Nicolas HULOT, PAS de POUBELLE NUCLÉAIRE !

Pour nos enfants, de grâce Nicolas HULOT, PAS de POUBELLE NUCLÉAIRE !

Auteur : Arsène LUX
Créé le 26/01/2018  

À l'attention : de Monsieur Nicolas Hulot, Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire et l'association des Maires

Monsieur le Ministre,

Voici quelques semaines, vous avez déclaré que l'enfouissement des déchets nucléaires les plus dangereux nocifs pendant des centaines de milliers, voire des millions d'années - constituait la moins mauvaise des solutions pour leur traitement. Alors que l'Agence Nationale compétente en la matière vient de s'exprimer négativement à propos du site d'enfouissement de Bure, vous venez de confirmer, voici 24 heures, vos propres réserves sur le principe même de l'enfouissement en souhaitant que pour un projet de ce type, toute proposition comporte à minima une alternative pour apprécier en toute transparence les avantages-inconvénients de chaque formule.

A cet égard, il convient de rappeler que la loi dite Bataille comportait trois axes de recherche :

1- la "transmutation", consistant à réduire la dangerosité et donc la durée de vie des déchets présentant les plus grands risques.

2- le stockage en surface ou subsurface avec possibilité d’accès et de surveillance permanents.

3- l’enfouissement en couche géologique profonde.

A l'heure actuelle le projet de Bure s'inscrit dans cette 3e "solution", la plus mauvaise parce que la plus dangereuse comme l’Agence Nationale vient de le rappeler.

Or, Monsieur le Ministre, la vraie solution alternative garante de la sécurité de nos descendants multiséculaires, n'a pas été explorée à fond ; on peut résumer comme suit ce que pourrait être sa mise en œuvre volontariste :

*Engager massivement, et si possible mondialement sous l’égide de l’ONU, de véritables recherches approfondies en matière de transmutation.

*Dans l’attente des résultats escomptés, geler toute initiative en matière d’enfouissement et stocker en subsurface les déchets à plus longue vie, avec possibilité d’accès permanent sous les alvéoles d’entreposage, alvéoles qui pourront ultérieurement recevoir définitivement les déchets transmutés.

Pour donner à la démarche proposée sa pleine crédibilité, il vous est demandé, Monsieur le Ministre, à travers cette pétition :

- de stopper immédiatement les travaux en cours du centre d’enfouissement de Bure.

- de saisir en urgence le Parlement d’un projet de loi interdisant définitivement tout enfouissement de déchets nucléaires en couches géologiques profondes où que ce soit.

L’absence de telles actions :

-validerait la fuite vers l’avenir en cours, constitutive d’une véritable non-assistance à futures générations en danger nucléaire.

-acterait formellement la reconnaissance politique de l’impossibilité d’un traitement sécurisé des déchets nucléaires,

-et fonderait ainsi la légitime exigence d’un renoncement immédiat et définitif au nucléaire en tant que source énergétique.

Le gouvernement vient de démontrer à Notre Dame Des Landes, sa capacité à prendre des décisions difficiles, mais nécessaires pour l’avenir du Pays.

Bure constitue de ce point de vue un dossier exemplaire.

J’invite tous nos concitoyens à signer cette pétition afin de vous apporter, Monsieur le Ministre le plus large soutien populaire possible pour vous permettre de prendre la décision que vous estimerez la plus respectueuse de notre environnement et de l'intérêt supérieur de nos générations futures.

                                          SIGNATURE

jeudi 11 janvier 2018

NON VENI , NON VIDI ...NON VINCI



Au courant du mois de janvier , les représentants de l' Etat décideront du sort de la ZAD de Notre Dame Des Landes . 




 Sont ils venus ?   NON VENI 

Ont ils vu ?         NON VIDI 



NON VINCI !