samedi 3 décembre 2016

Alternatiba reçoit le prix Danielle Mitterrand France libertés


La Fondation Danielle Mitterrand, aussi appelée France Libertés, a fêté ses 30 ans ce jeudi 24 novembre. La thématique de ce 30ème anniversaire est “Résistances permanentes et toujours renouvelées”. A cette occasion, un prix a été remis à une initiative collective et à une personnalité qui portent des alternatives pour un monde plus juste et plus solidaire. Vandana Shiva, en tant que militante écologiste, s’est vue décerner le prix de la personnalité, et devinez à quelle initiative collective la Fondation a proposé de remettre l’autre prix… On vous le donne en 10, 100, 1000 : Alternatiba !

« Nouveaux résistants à l’ordre néolibéral, bâtisseurs d’un monde où chacun trouve sa part de vie, de liberté et d’action, expérimentateurs de solutions alternatives aux problèmes du temps… Qu’ils se rassemblent, s’unissent, fusionnent partout dans le monde pour mettre un terme à la dictature économique et financière, suppôt des dictateurs politiques » déclarait Danielle Mitterrand dans un entretien en 2011.
Alternatiba est un processus, un collectif en mouvement, qui incarne de fait l’idée de résistance permanente et renouvelée. Ce sont des personnes qui donnent de leur temps quand elles le peuvent et comme elles le souhaitent, en fonction de leurs possibilités et de leurs aspirations. Cette adaptabilité de l’investissement de chacun permet le renouvellement : l’équipe d’animation qui a lancé la dynamique il y a 2 ans n’est pas la même que celle qui poursuit ses objectifs de développement des alternatives et des résistances aujourd’hui. Alternatiba, ce sont des énergies humaines renouvelables et renouvelées. Le fonctionnement est auto-géré et se fait dans la confiance mutuelle. Et vous savez quoi ? Ça fonctionne !
Pour se renouveler et rester en résistance permanente, Alternatiba met tout en oeuvre pour que les uns forment les autres, et que les autres forment les uns. Parce que finalement, qu’on soit des militants expérimentés dans l’action directe, des experts sur les enjeux énergétiques ou des cuisiniers hors pairs, on a tous quelque chose à apporter à ce mouvement climatique qui se construit jour après jour, au fil des expériences et des mobilisations. En Août 2016, au Camp Climat-Espère organisé avec les Amis de la Terre et ANV-COP21, la formation était centrale. L’action non-violente et la désobéissance civile y ont pris une importance particulière. Car résister et ne pas coopérer sont des démarches indispensables pour gagner la bataille du climat.

Le collectif Faucheurs de chaises dont fait partie ANV-COP21, et qu’Alternatiba soutient, a porté la campagne de réquisitions de chaises et organise à présent de nouvelles actions non-violentes de désobéissance. En 2015, les Faucheurs ont réquisitionné des chaises dans les banques organisant une évasion fiscale à grande échelle : BNP Paribas, HSBC, ou le Crédit Agricole sont les championnes en la matière. En réquisitionnant ces chaises, les Faucheurs ont affirmé que l’argent pour financer la transition écologique existe …et se trouve dans les paradis fiscaux ! Le 9 janvier prochain, Jon Palais, Faucheur de chaises, sera jugé suite à une plainte déposée à son encontre par la BNP Paribas et risque jusqu’à cinq ans de prison pour vol aggravé. Tous les citoyennes et citoyens qui se sentent concernés par cette question sont alors attendus à Dax pour faire le procès de l’évasion et l’impunité fiscale, plutôt que celui des activistes !



Alternatiba est un ensemble de collectifs convaincus que les changements sociétaux nécessaires pour relever le défi climatique viennent de l’échelon local et qu’ils ont le pouvoir de changer les rapports de force au niveau global. Les forces humaines qui composent le mouvement viennent toutes des Alternatiba locaux, et lorsqu’ils s’unissent, ils pèsent dans la balance décisionnelle et deviennent un mouvement de masse que les pouvoirs publics ne peuvent ignorer. C’est l’une des raisons qui a motivé le soutien que nous porte aujourd’hui France Libertés, attachée aux organisations ancrées localement.
Construire un monde plus juste et plus solidaire, voila un autre engagement commun au cœur de la remise de ce prix. Dans la transition écologique et sociale défendue par Alternatiba, il y a la volonté en filigrane de construire un autre paradigme de société. C’était l’engagement principal de Danielle Mitterrand au long de sa vie et nous sommes heureux de partager et poursuivre cette objectif de paix et de solidarité.




mardi 29 novembre 2016

Urgence filmique pour urgence climatique !

J-3

 Dernière ligne droite pour voir Irrintzina, le cri de la génération climat sur les écrans l'année prochaine !


[Irrintzina à J-3] Urgence filmique pour urgence climatique*! from fokus 21 on Vimeo.


Vous pouvez relayer sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie !
> Participer et partager le lien du crowdfunding
> Liker et diffuser les vidéos de la campagne
> Liker, partager facebook - Twitter #irrintzinalefilm - @irrintzina_film
> Relayer le fil twitter @irrintzina_film et parl


mercredi 23 novembre 2016

Le Prix Nobel de la Paix lance son Irrintzina !

 J-9

Découvrez le cri de Jean JOUZEL, climatologue et glaciologue, Vice-Président du GIEC, Prix Nobel de la Paix, que nous remercions vivement pour son soutien et son engagement pour la justice climatique. 

 
Irrintzina N°8 Le cri sur l'urgence climatique de Jean JOUZEL from fokus 21 on Vimeo.

 

Pour accompagner ce cri c'est ICI et maintenant

samedi 19 novembre 2016

Irrintzina ! Soirée de soutien à Mauvaisin

Le film sur Alternatiba projeté en avant-première à Mauvaisin

25 novembre 2016





Auterive en Transition vous invite Vendredi 25 Novembre à 20 h 
à l'Auberge du Château de Mauvaisin à un 
Apérotartinirrintzina .


Menu de la soirée
  • Tartine offerte par le C.A.T. composée par Pascale sur base de pain de Jérémie
  • Boissons diverses disponibles au Bar
  • Projection d'un extrait du film en cours de montage ( durée 55 ' ) en présence des réalisateurs Sandra Blondel et Pascal Hennequin de Fokus 21 .
  • Echange avec les acteurs de cette aventure.
Un amuse gueule musical de cette soirée exceptionnelle ...
Plus d'infos : 
Et si vous n'êtes pas libre ce soir là vous pouvez faire un Zeste ICI

Au fait c'est où le château ?

                      
Château de Mauvaisin
1, rue du château
31190 Mauvaisin
Tél : 05 61 81 31 02
   



jeudi 17 novembre 2016

“Apostrophes” spéciale évasion fiscale à la BNP Paribas de Biarritz

Ce mercredi 16 novembre, à 10H30, 31 militants de l’association Bizi ! ont occupé une agence de la BNP Paribas de Biarritz, pour dénoncer le rôle de cette banque dans l’évasion fiscale. Ils entendaient également manifester leur solidarité avec Jon Palais, membre de leur association, qui sera jugé le 9 janvier au Tribunal de Dax pour « Vol aggravé » et risque jusqu’à 5 ans de prison. 


La BNP Paribas avait en effet porté plainte contre Jon Palais pour avoir participé à une action de réquisition de chaises dans une de ses agences de Paris. Cette fois, les militants de Bizi sont arrivés équipés de chaises qu’ils ont installées dans l’agence. Ils ont ironiquement recréé un plateau de la célèbre émission Apostrophe, animée par un faux Bernard Pivot, et entièrement consacrée à … l’évasion fiscale !

Aux côtés du faux Bernard Pivot, de faux auteurs ont lu de longs extraits de livres tout à fait authentiques quand à eux, aux titres particulièrement évocateurs : « Ces 600 milliards qui manquent à la France » d’Antoine Peillon ; « Les paradis fiscaux » de Christian Chavagneux et Ronen Palan ; « L’impunité fiscale. Quand l’État brade sa souveraineté » d’Alexis Spire et Katia Weidenfeld ; « Le livre noir des banques » d’ATTAC et de Basta ; « Tentative d’évasion (fiscale ) » de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot ; « Les paradis fiscaux. Enquête sur les ravages de la finance néolibérale » de Nicholas Shaxson ; « Le secret le mieux gardé du monde. Le roman vrai des Panama Papers » de Bastian Obermayer et Frederik Obermaier ; La grande évasion. Le vrai scandale des paradis fiscaux” de Xavier Harel ; « Sans domicile fisc » d’Alain et Eric Bocquet.
                                                                     

Personnel et clients de la banque ont ainsi eu droit à la lecture de passages entiers de ces ouvrages décrivant le coût et les mécanismes de l’évasion fiscale, du rôle joué par les banques et notamment la BNP Paribas dans ce fléau, et listant un certain nombre de propositions visant à mettre fin à l’impunité dont elles bénéficient en la matière. Pendant ce temps, d’autres membres de Bizi distribuaient des tracts appelant à « faire le siège des banques organisant l’évasion fiscale » les 9 et 10 décembre dans le cadre de journées nationales d’action organisée par la collectif «#FaucheursDeChaises » composé par les Amis de la Terre, ATTAC, ANV-COP21, Bizi et Solidaires Finances Publiques.
A Bayonne, Bizi donne rendez-vous pour une nouvelle action le samedi 10 décembre à 9H30 à son local du 22, rue des Cordeliers. Les sympathisants sont invités à venir « munis de chaise ».
Max Rademacher, porte-parole de Bizi!, a également appelé à se mobiliser massivement pour le procès de Jon Palais, le lundi 9 janvier à Dax. « Nous en ferons le procès de l’impunité fiscale ! Ce ne sont pas les lanceurs d’alerte qu’il faut juger mais « l’évasion fiscale en banques organisée » ! »